Err

mobilier déco mode et design vintage
Rechercher Votre Panier

UN COUP DE DÉ ...


"UN COUP DE DÉ JAMAIS N'ABOLIRA LE HASARD"

"Un coup de dés jamais n'abolira le hasard" est un poème de Stéphane Mallarmé paru en 1897. Composé en vers libres, c'est l'un des tout premiers poèmes typographiques de la littérature française. Le titre était typographiquement composé ainsi : Un Coup de Dés jamais n'abolira le Hasard. Depuis ce poème n’a eu de cesse d’inspirer les artistes de Marcel Broothaers, créant une  reproduction exacte de l'œuvre calligraphique du poète mais où chaque mot est soigneusement caviardé, à Man Ray qui intitulera son 3ème et dernier film en 1929 "Les Mystères du Château de Dé" en hommage au poème, en passant par Robert Filliou qui fait du hasard un principe cardinal et lance un salut à Mallarmé en présentant 16 000 dés multicolores répartis aléatoirement, et dont la spécificité est d’être marqués du chiffre 1 sur les 6 faces.



moodboard

- le fac similé de Marcel Broothaers qui produit un jeu graphique et géométrisé de noirs et de blancs qui reprend précisément la structure du poème de Mallarmé

- Le portrait de Stéphane Mallarmé par Edouard Manet son ami (1876)

- le Mystère de Château de Dé court métrage expérimental de Man Ray (1929)

- l’installation de Robert Filliou Eins, Un, one…" (1984)

- la citation du philosophe grec Démocrite "Tout ce qui existe dans l'univers est le fruit du hasard et de la nécessité".