Err

mobilier déco mode et design vintage
Rechercher Votre Panier

RETOUR À KOTELNITCH


"Retour à Kotelnitch" c’est la première réalisation documentaire d’Emmanuel Carrère en 2003. Kotelnitch est une petite ville à 800 km à l’est de Moscou. L’auteur y est d’abord allé sur les traces d’un prisonnier de guerre hongrois qui avait passé 55 ans, oublié de tous, dans un hôpital psychiatrique. Il y retourne une seconde fois et fait la connaissance d'un couple, Sacha et Ania. Il reviendra une troisième fois à Kotelnitch pour l’enterrement d’Ania assassinée avec son fils par un fou. Alors qu’il pense faire un documentaire, Emmanuel Carrère se rend compte progressivement que ces trois tournages, étalés sur deux ans, racontaient une histoire et que cette histoire c’est la sienne. Il évoque l’histoire de la Russie des années 2000, l’histoire d’un retour et d’une disparition mais aussi son histoire personnelle.



moodboard

- Le talent d’Emmanuel Carrère qui part du récit de voyage pour atterrir à l’autofiction.


- L’Idiot de Féodor Dostoïevski c’est un peu l’histoire de ce prisonnier de guerre hongrois dans "Retour à Kotlenich" qui passe 55 ans, oublié de tous, dans un hôpital psychiatrique en Russie.


- La "colonne sans fin" de Constantin Brancusi inspirée d’un motif traditionnel des habitations paysannes roumaines.


- L’animalié et la sensualité de Vaslav Nijinsky dans "L’après midi d’un faune", sa première chorégraphie pour les Ballets Russes de Diaghilev en 1912