Err

mobilier déco mode et design vintage
Rechercher Votre Panier

LOOKBOOK

Chaque semaine Baos vous propose un nouveau Lookbook inspiré d'un film, une œuvre d'art ou littéraire...Des idées déco, des ambiances, des associations inattendues. Bénéficiez de - 10 % durant une semaine sur toutes les pièces du Lookbook !

AU LOIN S'EN VONT ...

AU LOIN S'EN VONT ...

AU LOIN S'EN VONT LES NUAGES

"Au loin s'en vont les nuages" est un film finlandais réalisé par Aki Kaurisäki sorti en 1996. Ce mélodrame social a la grâce intemporelle d'une comédie musicale.Toujours dans l’économie de moyens, Kaurisäki est au service d'une histoire dont la banalité touche ici à l'universel.


moodboard

les films d'Aki Kaurismaki
les couleurs de Sonia Delaunay
les Failles, album de Pomme, 2019


LE GOUT DU RIZ ...

LE GOUT DU RIZ ...

LE GOUT DU RIZ AU THE VERT

Le Goût du riz au thé vert est un film japonais en noir et blanc de Yassujiro Ozu réalisé en 1952. Sur le thème du couple, Ozu tisse à sa façon une histoire d’une infinie tendresse. À la nuit tombée, dans leur grand appartement vidé de sa domesticité, le couple, qui n’en a guère l’habitude, se fraie un chemin jusqu’aux cuisines et s’y prépare un plat de riz au thé vert. Cette scène anodine signe leurs retrouvailles et donne son sens au film – au risque de le faire sombrer dans le didactisme : « un couple a le goût du riz au thé vert » tantôt doux, tantôt amer.


moodboard

- la ballade de Narayama de Shohei Imamura
- la céramique japonaise de Keiichi Tanaka

- le Japon de Charlotte Perriand


L'ECUME DES JOURS

L'ECUME DES JOURS

L'ECUME DES JOURS

L'Écume des jours est un conte de Boris Vian publié en 1947. Les personnages évoluent dans un univers poétique et déroutant, avec pour thèmes centraux l’amour, la maladie, le travail, la mort, dans une atmosphère de musique de jazz, de climat humide et marécageux, qui rappelle les bayous de Louisiane.


moodboard

les ready made de Marcel Duchamp

la rétrospective Hans Hartung, Musée d’Art Moderne de Paris, 2020 

la poésie de Patti Smith, 2010

l’Anthology de Bela Bartok, 1881-1945


UNE CHAMBRE A SOI

UNE CHAMBRE A SOI

"UNE CHAMBRE A SOI"

"Une chambre à soi" est un essai de Virginia Woolf publié en 1929 dans lequel elle développe la place des écrivaines dans l'histoire de la littérature. 
Elle aborde les facteurs qui entravent l'accession des femmes à l'éducation, à la production littéraire et au succès.
L'une de ses thèses principales, qui a donné son titre à l'ouvrage, est qu'une femme doit au moins disposer "de quelque argent et d'une chambre à soi" si elle veut produire une œuvre romanesque.

Ce texte est considéré comme essentiel dans l'histoire du féminisme.


moodboard

la modernité du groupe Bloomsbury

le charme de Charleston Farmhouse

les créations en corde d'Adrien Audoux et Frida Minet

la poésie du jardin de Giverny


LES DEUX ANGLAISES ...

LES DEUX ANGLAISES ...

AU LOIN S'EN VONT LES NUAGES

"Au loin s'en vont les nuages" est un film finlandais réalisé par Aki Kaurisäki sorti en 1996. Ce mélodrame social a la grâce intemporelle d'une comédie musicale.Toujours dans l’économie de moyens, Kaurisäki est au service d'une histoire dont la banalité touche ici à l'universel.


moodboard

les films d'Aki Kaurismaki
les couleurs de Sonia Delaunay
les Failles, album de Pomme, 2019


MON ONCLE

MON ONCLE

"MON ONCLE"

Mon oncle est un film français réalisé par Jacques Tati en 1958. Dès le générique le ton est donné et on ne sortira plus de cette dichotomie, de ce passage d’un monde à l’autre.Ici tout est affaire de confrontation. Confrontation de deux mondes qui coexistent mais obéissent à leurs règles propres, le monde vieillot mais poétique et le monde moderne efficace et déshumanisé. Cette réflexion Tati nous la fait partager, on y perçoit son amour pour une époque se terminant mais aussi pour celle qui arrive. C'est une satire débordante de finesse de la société française des années 50. L’apparition du modernisme qui se confronte avec la vieille France mais c'est surtout une vision très humaine et pertinente de la rencontre de ces deux mondes.


moodboard


Le futurisme de l’architecture de la Villa Arpel.

Le jardin cubiste de la Villa Noailles créée par Guévrékian qui a clairement inspiré Jacques Tati.

La bande son de Mon oncle qui alterne musique de guinguette et jazz.

Une vision ludique et critique du design.




LA CHINOISE

LA CHINOISE

La chinoise, film réalisé par de Jean-Luc Godard en 1967, préfigure explicitement les éléments de mai 68. Un groupes de jeunes gens passent leurs vacances dans un appartement parisien à écouter Radio Pékin et discuter de politique. Ensemble, ils essaient de vivre en appliquant les principes de Mao Zedong. Leurs journées sont une succession de cours et de débats sur le marxisme-léninisme et la révolution culturelle. Non content de bouleverser la forme et le fond du cinéma classique, Godard va remettre en question la fonction même de cinéaste en s’interrogeant sur le cinéma politique, l'engagement et sa fonction. Il porte ici un regard annonciateur des événements qui allaient profondément bouleverser la société française.

LE LAURÉAT

LE LAURÉAT

"LE LAURÉAT"

Le Lauréat (The Graduate) est un film américain adapté du roman éponyme de Charles Webb, réalisé en 1967 par Mike Nichols. Film culte considéré comme un des premiers films du Nouvel Hollywood. Symbole de cette Amérique qui va entrer en rébellion envers la culture puritaine des années 50. C’est un coup de pieds dans la fourmilière des grands studios qui produisent des productions au kilomètre, des grandes icônes vieillissantes (John Wayne, Cary Grant, Humpfrey Bogard…) et surtout du puritanisme porté par le "code Hays", le système d’autocensure que s’appliquait le cinéma américain. 


moodboard


L’architecture des villas Californiennes des années 60

- La beauté discrète de Katharine Ross

- La musique de Paul Simon et Art Garfunkel « Mrs. Robinson, The Sound of Silence... »

- Les photos d’architecture de Julius Schulman


LES PARAPLUIES...

LES PARAPLUIES...

"LES PARAPLUIES DE CHERBOURG"

Comédie musicale de Jacques Demy tournée en 1964, elle remportera un immense succès à sa sortie. Pourtant, il était audacieux de la part de Jacques Demy et Michel Legrand de se lancer dans un projet entièrement chanté, configuration absolument inédite à l’époque, y compris dans le musical américain qui alternait toujours séquences chantées et dialoguées. L’histoire met en scène les amours contrariées d’une jeune bourgeoise et d’un garagiste sur fond de guerre d’Algérie. Palme d’or 1964, le sujet mêle l’intime et la grande Histoire, le romanesque et le sociétal. Le thème éternel de l’irréconciliable différence de classe sociale. Geneviève et Guy s’aiment mais ne sont pas issus du même milieu. Elle est fille de commerçante plutôt aisée, vit dans un appartement aux dorures bourgeoises ; il est mécanicien, orphelin, vit dans un petit deux-pièces avec sa vieille tante.


moodboard


- la palette de couleurs des décors et des costumes


- la beauté éclatante de Catherine Deneuve dans son premier grand rôle


- l’orchestration magistrale de Michel Legrand


-la scène du Carnaval dans les rues de Cherbourg qui évoque la peinture de James Ensor