Err


L'ÈRE NOUVELLE

"L’ère nouvelle" est un texte de Louise Michel* paru en 1887. L'épilogue sanglant de la commune de Paris a suscité une rage évidente chez la militante qui plaide pour la justice sociale et éreinte l'ordre républicain. Elle laisse entrevoir un monde nouveau qui surgirait de la décomposition des structures dominantes. Ses ouvrages seront désormais ses armes. Ce texte rédigé bien après la Commune de Paris et sa déportation en Nouvelle-Calédonie, mêle amertume et poésie. Convertie à l'anarchisme, révolutionnaire et assoiffée de justice, la "Vierge rouge" n'a de cesse d'interroger le genre humain, tentant inlassablement de comprendre pourquoi l'injustice règne. Sa hargne s'explique par la singularité de la période d'écriture. La répression qu'a connue la Commune fut si rude que les souvenirs violents sont encore vifs en 1887. Ainsi, la douleur transperce les mots, les phrases sont encore chargées du poids de la défaite. Chez Louise Michel, là ou la défaite a frappé, l'espoir se lève, inéluctablement. C'est ainsi que la révolutionnaire emporte le lecteur, l'idée de progrès social renaît, une odeur de justice s'empare de pages mi-poétiques, mi-politiques. L'ère nouvelle s'achèvera sur une idée d'éternité, une victoire en somme.

*Louise Michel est née en 1830 à Vroncourt-la-Côte, elle meurt en 1905, au n°15 du boulevard Dugommier à Marseille.

FAUTEUIL COURBET
190,00 €
(-10,00%) 171,00 €
TABLE MICHEL
200,00 €
(-10,00%) 180,00 €
VASE FRANKEL
50,00 €

moodboard
- l’incroyable courage de Louise Michel
- le concept de culture pour tous deGustave Courbet
- le vibrant discours de Victor Hugo en faveur de l’amnistie des communards
- Léo Frankel le héros hongrois de la Commune de Paris