Err


MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

Mademoiselle de Joncquières est le premier film en costumes d’Emmanuel Mouret réalisé en 2018.Adaptation d’un épisode bien précis du roman philosophique "Jacques le Fataliste" de Denis Diderot, connu des cinéphiles pour avoir déjà prêté son argument aux "Dames du bois de Boulogne" (1945), de Robert Bresson, sombre et magnétique chef-d’œuvre du cinéma français de l’Occupation. Les deux films racontent, peu ou prou, la même histoire : la vengeance d’une femme bafouée qui ourdit contre son amant volage une machination implacable, vouée à l’humilier publiquement. Pourtant, la version de Mouret se défait significativement de cette parenté intimidante, pour se montrer fidèle à Diderot, investir corps et âme un XVIIIe siècle où les délibérations amoureuses empruntent les subtils cheminements de la philosophie morale. Le cinéaste trouve là un parfait terrain pour jouer sur ce qui l’a toujours intéressé : l’ironie consciente ou inconsciente du langage, la distance qui s’établit entre les mots et les gestes, la parole et les sentiments, ce que l’on prétend et ce que l’on n’ose s’avouer. La joute amoureuse se mêle ainsi au combat des idées.

ENFILADE H.W KLEIN
1.490,00 €
(-10,00%) 1.341,00 €
PANIER LA POMMERAYE
55,00 €
(-10,00%) 49,50 €
VASE HERMÈS
75,00 €
(-10,00%) 67,50 €

moodboard

- Emmanuel Mouret, réalisateur né à Marseille en 1970
- "Jacques le fataliste et son maître" roman philosophique de Denis Diderot, 1796
- Maurice Quentin de La Tour, portraitiste pastelliste français de XVIIIème siècle
- "Les Dames du bois de Boulogne" de Robert Bresson, 1945